ACCUEIL

J.F. FERACCI

LES ECURIES
VENERIE
TROMPES DE CHASSE
 

Le Château de Perdiguier :

Du XIII siècle à nos jours : un château hors du temps.
Avec ses cinq tours imposantes et ses trois échauguettes, ses murs percés de meurtrières, Perdiguier ne manque pas d’attirer l’attention par son aspect féodal.

La Bastide d’En Auger, entrée dans le domaine royal sous Philippe IV le Bel en 1291, y resta jusqu’en 1378, époque à laquelle Charles V la concéda avec ses fiefs à Jean Perdiguier, trésorier du roi pour la province du Languedoc qui lui donna le nom de Château de Perdiguier.
Erigé en seigneurie au XVI siècle, il fut transmis ensuite principalement par filiation et alliance.
Le Comte de Lort, marquis de Sérignan en fut le dernier seigneur.
Bien national à la révolution, ses tours furent tronquées et fut vendu en 1793.
Devenu la propriété de Monsieur et Madame André Feracci en 1969, ils initièrent l’essentiel des grands travaux de restauration.
Leurs descendants Jean-François et Jérôme Feracci perpétuent l’œuvre entreprise.